VOCALOID

De Mikipedia
Aller à : navigation, rechercher
Couverture du produit VOCALOID2 "Hatsune Miku"
Couverture du produit VOCALOID2 "Hatsune Miku"

VOCALOID est un logiciel de synthèse vocale crée par YAMAHA en 2004. Pour l'utiliser, il suffit aux utilisateurs de rentrer directement des paroles (en japonais, en anglais et d'autres langues disponibles). C'est ensuite le logiciel qui s'occupe de synthétiser le texte en chant vocal. VOCALOID permet l'utilisation de différentes banques de données vocales, c'est à dire des chanteurs virtuels.

Ce n'est véritablement qu'en 2006, avec la sortie de VOCALOID2 et de la VOCALOID Hatsune Miku, que le logiciel deviendra connu au Japon.

Les débuts de VOCALOID

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les premiers chanteurs virtuels utilisant la technologie VOCALOID ne furent pas japonais. En effet, c'est le 15 janvier 2004 que Zero-G Limited sortent les premières voix alors qualifiées "d'âmes de chanteur virtuel". Ces âmes, nommées LE♂N et L♂LA et était respectivement masculine et féminine, possédaient une banque de voix (voicebank) anglaise mais aucun d'entre-eux n'ont eu une apparence fictive à proprement parler. Malheureusement, à cause d'un accent peu convaincant, ces deux VOCALOIDs n'arriveront pas à se faire une place sur le marché américain pourtant visé. Ils sont sortis néanmoins en mars 2004 dans le pays du soleil levant, sans pour autant obtenir un plus grand succès. Pourtant, le 1er juillet 2004, de la même année donc, Zero-G Limited retentent le coup en créant par la même occasion le troisième VOCALOID officiel : MIRIAM. Cette dernière, toujours anglaise, utilisera la voix de la chanteuse Miriam Stockley et sortira seulement quelques semaines plus tard au Japon, le 26 juillet. Mais cette expérience ne sera pas extrêmement fructueuse, et pour cause que si LE♂N et L♂LA sortirent en même temps, MIRIAM elle ne sortira non pas avec un autre VOCALOID, mais avec un autre logiciel, Cantor, qui fut le premier concurrent de VOCALOID. À l'époque, Cantor fut considéré comme plus performant que VOCALOID, proposant un plus large panel de voix et une meilleure qualité sans compter qu'il proposait l'allemand en plus de l'anglais, cela impactera considérablement les ventes de MIRIAM.

Malgré tout, en novembre 2004, Crypton Future Media décide de sortir le premier VOCALOID japonais, MEIKO. Son nom sera d'ailleurs tiré de la chanteuse de laquelle provient sa voix, Haigō Meiko, mais sera surtout la première voix synthétique à posséder une apparence fictive. Cette apparence, dessinée sur le boîtier à l'époque par Shogo Washizu, sera faite dans un style "animé" et influencera les ventes du logiciel : plus de 3,000 copies seront vendues. Plus tard, Crypton Future Media sortiront ensuite le 17 février 2006 un nouveau VOCALOID, KAITO. Ce dernier, premier mâle à avoir une voicebank japonaise fournie par le chanteur Fuuga Naoto, sera néanmoins très loin d'atteindre ce record. Ce sera tout juste s'il réussira à écouler 500 copies. Cet échec commercial incitera les développeurs à ne plus sortir de VOCALOID masculin avant un certain temps, voyant que la demande pour ces derniers n'était pas suffisamment élevé.

Quelques temps plus tard, YAMAHA perfectionna le logiciel VOCALOID, créant une nouvelle version appelée VOCALOID2, et dont la première voix à sortir sur celui-ci sera celle de Sweet Ann créée par PowerFX, le 29 juin 2007. Comme au lancement de VOCALOID premier du nom, cette première voicebank sera encore une fois anglaise.

Mais à peine deux mois plus tard, soit le 31 août 2007, Crypton Future Media décident d'utiliser cette nouvelle version du logiciel et produisent Hatsune Miku (possédant donc une voicebank japonaise), dont la voix sera tirée de Saki Fujita et le design fait par KEI. C'est par ailleurs là où tout a vraiment commencé. Avant, VOCALOID était considéré comme un simple logiciel de synthétiseur vocal, mais avec l'arrivée d'Hatsune Miku cette idée changera progressivement : son design, plus poussé, lui permettra d'être mise en avant comme étant une "vraie" chanteuse, et les utilisateurs (notamment de Nico Nico Douga) se prendront au jeu à créer des musiques diverses mais aussi des parodies avec surtout la fameuse Ievan Polkka. C'est ainsi que la machine fût vraiment lancée, le logiciel de Miku réussit à obtenir plus de 3,000 réservations et réussi à être vendu à plus de 40,000 copies en l'espace d'un an. En plus de cela, c'était également sans compter que Crypton Future Media ne s'étaient pas arrêté de développer de nouveaux VOCALOID entre-temps, avec notamment la création de Kagamine Rin et Kagamine Len en décembre 2007.

D'autres créations suivirent, Zero-G Limited remirent ça en créant le 14 janvier 2008 une nouvelle vocaloid anglaise, Prima, Internet Co., Ltd créèrent Gakupo le 31 juillet de la même année, Crypton Future Media continuèrent avec Megurine Luka en janvier 2009, puis AH-Software firent leur apparition sur le marché avec SF-A2 Miki le 4 décembre 2009. Bien d'autres VOCALOIDs sortirent.

Par la suite, YAMAHA améliora de nouveau le logiciel, deux fois, et ceux-ci portèrent les noms de VOCALOID3 et VOCALOID4.

Sociétés développant des VOCALOIDs

Liens externes